bouledebillens@gmail.com

LA MINUTE PHILOSOPHIQUE...

TOURNOIS POPULAIRES

PISTES RESERVEES

08.06.18 / 09.06.18 / 08.07.18 / 13.07.18 / 09.08.18 / 15.09.18

ENTRAINEMENTS

OUVERT à TOUS, VENEZ ESSAYER!!!

AVRIL -> SEPTEMBRE

MERCREDI 19H30

DIMANCHE 9H30

OCTOBRE -> MARS

BOULODROME DE PAYERNE

REGLEMENT C.T.


RÈGLEMENT CHALLENGE TROPHEE
PETANQUE CLUB BOULE DE BILLENS


Le Challenge Trophée est un championnat de pétanque réservé uniquement aux membres du Pétanque Club Boule de Billens, il a lieu chaque année du mois d'avril au mois d'octobre.

La compétition se déroule en deux étapes, d'abord la phase de groupes et ensuite pour les équipes qualifiées la phase finale à partir des huitièmes ou des quarts de finale, selon le nombre d'équipes inscrites.

Le délai d'inscription se termine la veille du tirage au sort, qui a lieu le premier samedi du mois d'avril. 

Après le tirage au sort et selon le principe du calendrier libre dans lequel les concurrents decident eux-mêmes du jour et de l'heure d'une rencontre, les équipes peuvent prendre contact avec leurs adversaires pour programmer leurs matchs.
Pour une meilleure coordination du calendrier les matchs doivent impérativement être annoncés par mail à l'adresse du club (bouledebillens@gmail.com) et dans la mesure du possible au plus tard un jour avant la rencontre.

Le nombre de terrains de jeu étant limité, avant de programmer un match il est conseillé de vérifier leur disponibilité sur le site du club, le jour et l'heure de l'annonce par mail feront office de justificatif pour la réservation d'une piste.

Pour une épreuve équitable, pour éviter des classements bancals et surtout par respect pour les autres concurrents, il est vivement recommandé de ne pas trop tarder pour réaliser ses matchs et ainsi éviter qu'une équipe soit pénalisée pour ne pas avoir joué toutes ses rencontres.
Si après plusieurs propositions de dates fournies à un de ces adversaires une équipe ne reçoit aucune réponse, elle est en droit de demander au comité d'intervenir. 
Le comité prendra contact avec l'équipe concernée et en accord avec les deux concurrents décidera de la faisabilité de leur match. 
Si une équipe est dans l'impossibilité de faire tous ses matchs dans le délai imparti elle sera déclarée forfait, tous ses résultats seront annulés et par conséquent elle sera retirée du classement.

Si une équipe est qualifiée pour les finales mais se trouve dans l'impossibilité d'y participer elle cède automatiquement sa place à l'équipe qui la suit au classement.

Les règles de jeu sont très largement inspirées du règlement officiel de la pétanque, elles ont été simplifiées et adaptées à notre championnat. 
Elles servent de base pour le bon déroulement de la compétition, mais bien évidemment s'agissant d'un championnat amateur, où le plaisir de jouer est et doit rester la principale motivation, en cas de litige pour cause de mauvaise interprétation ou de méconnaissance de celles-ci il est demandé aux participants de faire preuve de tolérance et de fair-play.






RÈGLEMENT DE JEU


Article 1 – Formation des équipes, ponctuation et classement

Le Challenge Trophée se joue en doublette. Remplacement d'un joueur article 30.
Les matchs se disputent en 3 manches lors de la phase de groupes et en 5 manches lors des matchs à élimination directe, chaque partie se joue à 13 points.
Le classement s'établit dans l'ordre suivant:

  1. points de victoire;
  2. différence de parties gagnées et perdues (partie average);
  3. confrontation directe.



Article 2 – Caractéristiques des boules agréées

La Pétanque se joue avec des boules répondant aux caractéristiques suivantes:

  1. Être en métal;
  1. Avoir un diamètre compris entre 7,05 cm (minimum) et 8 cm (maximum);
  1. Avoir un poids compris entre 650 grammes (minimum) et 800 grammes (maximum). Le label (marque du fabricant) et le poids doivent être gravés sur les boules et être toujours lisibles;
  1. N’être ni plombées, ni sablées. De façon générale, elles ne doivent ni avoir été truquées ni avoir subi de transformation ou modification après usinage par les fabricants agréés. Il est notamment interdit de les recuire pour modifier la dureté donnée par le fabricant.

Toutefois les nom et prénom du joueur (ou les initiales) peuvent y être gravés ainsi que divers logos et sigles, conformément au Cahier des charges relatif à la fabrication des boules.



Article 3 – Buts (cochonnet, bouchon)

Les buts sont en bois, ou en matière synthétique.
Leur diamètre doit être de 30mm (tolérance : + ou - 1mm).
Les buts peints sont autorisés, mais ne doivent pas pouvoir être ramassés avec un aimant.



Article 4 – Aires de jeu

L'aire de jeu est définie par des ficelles dont la grosseur ne doit pas influencer la bonne marche du jeu.
Les ficelles délimitant les différents terrains, celles de fond de cadre ainsi que les cadres extérieurs sont des lignes de perte.
Boules en terrain interdit (article 17).



Article 5 – Début du jeu; règlement concernant le cercle

Les joueurs doivent procéder à un tirage au sort pour déterminer laquelle des deux équipes choisira le terrain et lancera la première le but.
N’importe lequel des joueurs de l’équipe ayant gagné le tirage au sort choisit le point de départ et trace ou pose sur le sol un cercle tel que les pieds de chaque joueur puissent y être posés entièrement.
Toutefois, un cercle tracé ne peut mesurer moins de 35 cm ni plus de 50 cm de diamètre.
En cas de cercle matérialisé, celui-ci doit être rigide et avoir un diamètre intérieur de 50 cm (tolérance : + ou - 2 mm).
Le cercle de lancement doit être tracé (ou posé) à 50 cm minimum de tout obstacle.
L’équipe qui va lancer le but doit effacer tous les cercles de lancement situés à proximité de celui qu’elle va utiliser.
Les pieds doivent être entièrement à l’intérieur du cercle, ne pas mordre sur celui-ci et ils ne doivent en sortir ou quitter entièrement le sol que lorsque la boule a été lancée, aucune autre partie du corps ne doit toucher le sol à l’extérieur du cercle.
Par exception, les handicapés d’un membre inférieur sont autorisés à ne placer qu’un pied à l’intérieur du cercle.
Pour ceux évoluant en fauteuil roulant, au moins une roue (celle du bras porteur) doit reposer à l’intérieur du cercle.
Le lancer du but par un joueur d’une équipe n’implique pas qu’il soit dans l’obligation de jouer le premier.



Article 6 – Distances réglementaires pour le lancer du but

Pour que le but lancé par un joueur soit valable, il faut :

  1. que la distance le séparant du bord intérieur du cercle de lancement soit de 6 mètres minimum et 10 mètres maximum; 

  2. que le cercle de lancement soit à un mètre minimum de tout obstacle;
  3. que le but soit à un mètre minimum de tout obstacle et à 50 cm minimum de la limite la plus proche d’un terrain interdit;
  4. qu’il soit visible du joueur dont les pieds sont placés aux extrémités intérieures du cercle et dont le corps est absolument droit.

L'équipe qui gagne le droit de lancer le but, soit après tirage au sort, soit parce qu'elle aura marqué à la mène précédente, n'a droit qu'à un essai.
S'il est infructueux le but est remis à l'autre équipe qui le place où elle veut dans des conditions réglementaires.
En tout état de cause, l’équipe qui a perdu le but joue la première boule.



Article 7 – Validité du lancer du but

Si le but est arrêté par un joueur, un spectateur, un animal ou tout objet mobile, il n’est pas valable et doit être relancé sans que ce jet compte pour les trois auxquels l’équipe ou le joueur a droit.
Si, après le jet du but, une première boule est jouée, l’adversaire a encore le droit de contester sa position réglementaire. Si l’objection est reconnue valable, le but est relancé et la boule rejouée.
Pour que le but soit relancé, il faut que les deux équipes aient reconnu que le jet n’était pas valable.
Si une équipe procède différemment, elle perd le bénéfice du lancement du but.
Si l’adversaire a également joué une boule, le but est définitivement considéré comme valable et aucune réclamation n’est admise.



Article 8 – Annulation du but

Le but est nul quand il est déplacé en terrain interdit même s’il revient en terrain autorisé ou quand, se trouvant en terrain autorisé, le but déplacé n’est pas visible du cercle, dans les conditions prévues à l’article 6.



Article 9 – Déplacement des obstacles

Les joueurs sont autorisés à supprimer, déplacer ou écraser un obstacle quelconque se trouvant sur le terrain de jeu.
En outre, celui qui s’apprête à jouer ou son partenaire peut boucher un trou qui aurait été fait par une boule jouée précédemment.



Article 10 – Changement de but ou de boule

Il est interdit aux joueurs de changer de but ou de boule en cours de partie, sauf dans les cas suivants :
il ou elle est introuvable, le temps de recherche étant limité à cinq minutes;
il ou elle se casse, en ce cas le plus gros morceau est pris en considération.
S’il reste des boules à jouer, il ou elle est immédiatement remplacé(e) par une boule ou un but de diamètre identique ou avoisinant.
A la mène suivante, le joueur concerné peut prendre un nouveau jeu complet.



Article 11 – But masqué ou déplacé

Si, au cours d’une mène, le but est inopinément masqué par une feuille d’arbre ou un morceau de papier, ces objets sont enlevés.
Si le but arrêté vient à se déplacer, en raison du vent ou de l’inclinaison du terrain, par exemple, ou accidentellement par un joueur, un spectateur, une boule ou un but provenant d’un autre jeu, un animal ou tout autre objet mobile, il est remis à sa place primitive, à condition qu’il ait été marqué.
Il en va de même si le but est déplacé accidentellement par un joueur, un
 spectateur, une boule ou un but provenant d’un autre jeu, un animal ou tout objet mobile.
Pour éviter toute contestation, les joueurs doivent marquer le but.
Il ne sera admis aucune réclamation impliquant des boules ou un but non marqués.
Si le but est déplacé par l’effet d’une boule jouée de cette partie, il est valable.



Article 12 – Règles à appliquer si le but est nul

Si, au cours d’une mène, le but est nul, trois cas se présentent :

il reste des boules à jouer à chaque équipe : la mène est nulle;
il reste des boules à une seule équipe : cette équipe marque autant de points qu’elle détient de boules à jouer;
les deux équipes n’ont plus de boules en main : la mène est nulle.



Article 13 – Placement du but après arrêt

Si le but, frappé, est arrêté ou dévié par un spectateur, il conserve sa position.
Si le but, frappé, est arrêté ou dévié par un joueur situé en terrain de jeu autorisé, son adversaire a le choix entre :

a) laisser le but à sa nouvelle place ;
b) remettre le but à sa place primitive ;
c) placer le but dans le prolongement d’une ligne allant de sa place primitive à l’endroit où il se trouve.

Les alinéas b) et c) ne peuvent être appliqués que si le but a été préalablement marqué. Si tel n’est pas le cas, le but restera où il se trouve.
Si, après avoir été frappé, le but passe dans sa course en terrain interdit pour revenir finalement en terrain de jeu, il est considéré comme nul.



Article 14 – Jet de la première boule et des suivantes

La première boule d’une mène est lancée par un joueur de l’équipe qui a gagné le tirage au sort ou qui a été la dernière à marquer.
Par la suite, c’est à l’équipe qui n’a pas le point de jouer.
Le joueur ne doit s’aider d’aucun objet, ni tracer de trait sur le sol pour porter sa boule ou marquer sa donnée.
Lorsqu’il joue sa dernière boule, il lui est interdit de disposer d’une boule supplémentaire dans l’autre main.
Les boules doivent être jouées une par une.
Toute boule lancée ne peut être rejouée.

Toutefois, doivent être rejouées les boules arrêtées, ou déviées involontairement dans leur course entre le cercle de lancement et le but, par une boule ou un but provenant d’un autre jeu, par un animal, par tout objet mobile (ballon, etc…) et dans le cas prévu à l’article 7.
Il est interdit de mouiller les boules ou le but.
Si la première boule jouée se trouve en terrain interdit, c’est à l’adversaire de jouer puis alternativement tant qu’il n’y aura pas de boules en terrain autorisé.
Si plus aucune boule ne se trouve en terrain autorisé à la suite d’un tir ou d’un appoint, il est fait application des dispositions de l’article 27 relatives au point nul.



Article 15 – Attitude des joueurs et des spectateurs durant la partie

Pendant le temps réglementaire donné à un joueur pour lancer sa boule, les spectateurs et les joueurs doivent observer le plus grand silence.
Les adversaires ne doivent ni marcher, ni gesticuler, ni rien faire qui puisse déranger le joueur.
Seuls ses partenaires peuvent se tenir entre le but et le cercle de lancement.
Les adversaires doivent se tenir au-delà du but ou en arrière du joueur et, dans les deux cas, de côté par rapport au sens du jeu et à au moins 2 mètres de l’un ou de l’autre.
Les joueurs qui n’observeraient pas ces prescriptions pourraient être exclus de la compétition, si, après avertissement, ils persistent dans leur manière de faire.



Article 16 – Lancer des boules

Nul ne peut, pour essai, lancer sa boule dans la partie. Les joueurs qui n’observeraient pas cette prescription pourraient être frappés des sanctions prévues dans le chapitre «Discipline» article 31.



Article 17 – Boules nulles

Toute boule est nulle dès qu’elle passe en terrain interdit.
Une boule à cheval sur la limite d’un terrain autorisé est bonne.
La boule n’est nulle qu’après avoir dépassé entièrement la limite du terrain autorisé, c’est-à-dire lorsqu’elle se situe entièrement au-delà de l’aplomb de cette limite.
Si la boule revient ensuite en terrain de jeu, soit par la pente du terrain, soit parce qu’elle est renvoyée par un obstacle, mobile ou immobile, elle est immédiatement enlevée du jeu, et tout ce qu’elle a pu déplacer, après son passage en terrain interdit, est remis à sa place.
Toute boule nulle doit être immédiatement retirée du jeu. A défaut, elle sera considérée comme bonne dès qu’une boule aura été jouée par l’équipe adverse.



Article 18 – Arrêt d’une boule

Toute boule jouée, arrêtée ou déviée par un spectateur, conserve sa position à son point d’immobilisation.
Toute boule jouée, arrêtée ou déviée involontairement par un joueur de l’équipe à laquelle elle appartient, est nulle.
Toute boule pointée, arrêtée ou déviée involontairement par un adversaire, peut, au gré du joueur, être rejouée ou laissée à son point d’immobilisation.
Quand une boule tirée ou frappée, est arrêtée ou déviée involontairement par un joueur, son adversaire peut la laisser à son point d’immobilisation ou la placer dans le prolongement d’une ligne, qui irait de sa place primitive à son point d’immobilisation, mais uniquement en terrain jouable et à condition qu’elle ait été marquée.
Le joueur arrêtant volontairement une boule en mouvement est immédiatement disqualifié, ainsi que son équipe, pour le match en cours.



Article 19 – Temps autorisé pour jouer

Dès que le but est lancé, tout joueur dispose d’une durée maximale d’une minute pour lancer sa boule. Ce délai court dès l’arrêt du but ou de la boule jouée précédemment ou s’il a fallu effectuer la mesure d’un point, dès que cette dernière a été réalisée.
Ces mêmes prescriptions s’appliquent pour le lancer du but, c’est-à-dire 1 minute pour les 3 lancers.
Tout joueur ne respectant pas ce délai, encourt les pénalités prévues dans l'article 31.



Article 20 – Boules déplacées

Si une boule arrêtée vient à se déplacer en raison du vent ou de l’inclinaison du terrain par exemple, elle est remise en place.
Il en va de même pour toute boule déplacée accidentellement par un joueur, un spectateur, un animal ou par tout objet mobile.
Pour éviter toute contestation, les joueurs doivent marquer les boules. Aucune réclamation ne sera admise pour une boule non marquée.
 Par contre, si une boule est déplacée par l’effet d’une boule jouée de cette partie, elle est valable.



Article 21 – Joueur lançant une autre boule que la sienne

Le joueur qui joue une boule autre que la sienne reçoit un avertissement. La boule jouée est néanmoins valable mais elle doit être immédiatement remplacée, éventuellement après mesure faite.
En cas de récidive au cours de la partie, la boule du joueur fautif est annulée et tout ce qu’elle a déplacé est remis en place.



Article 22 – Boule jouée contrairement aux règles

Toute boule jouée contrairement aux règles est nulle et tout ce qu’elle a déplacé dans son parcours est remis en place, si marquée.
Toutefois, l’adversaire a le droit de faire appliquer la règle de l’avantage et de déclarer qu’elle est valable. En ce cas, la boule pointée ou tirée est bonne et tout ce qu’elle a déplacé demeure en place.



Article 23 – Enlèvement momentané des boules

Pour la mesure d’un point, il est autorisé de déplacer momentanément, après les avoir marqués, les boules et les obstacles situés entre le but et les boules à mesurer. Après mesure, les boules et les obstacles enlevés sont remis à leur place. Si les obstacles ne peuvent être retirés, la mesure du point est faite à l’aide d’un compas.



Article 24 – Mesure de points

La mesure d’un point incombe au joueur qui a joué le dernier ou à l’un de ses coéquipiers. Les adversaires ont toujours le droit de mesurer après l’un de ces joueurs.
Les mesures doivent être effectuées avec des instruments appropriés, chaque équipe devant en posséder un. Il est notamment interdit d’effectuer des mesures avec les mains ou les pieds . Le joueur ne respectant pas cette prescription encourt les pénalités prévues dans l'article 31.



Article 25 – Boules enlevées

Il est interdit aux joueurs de ramasser les boules jouées avant la fin de la mène.

A la fin d’une mène, toute boule enlevée avant le décompte des points est nulle.
Aucune réclamation n’est admise à ce sujet.



Article 26 – Déplacement des boules ou du but

Le point est perdu par une équipe si l’un de ses joueurs, effectuant une mesure, déplace le but ou l’une des boules litigieuses.



Article 27 – Boules à égales distances du but

Lorsque les deux boules les plus proches du but, appartenant chacune à une équipe, sont à égale distance, trois cas peuvent se présenter :

si les deux équipes n’ont plus de boules, la mène est nulle et le but appartient à l’équipe qui l’a lancé précédemment.
si une équipe est seule à disposer de boules, elle les joue et marque autant de points que de boules finalement plus proches du but que la boule de l’adversaire la plus proche.
si les deux équipes disposent de boules, il appartient à celle qui a joué la dernière boule de rejouer, puis à l’équipe adverse, et ainsi de suite alternativement jusqu’à ce que le point appartienne à l’une d’elles.
Quand une équipe reste seule à posséder des boules, les dispositions du paragraphe précédent s’appliquent.

Si, en fin de mène, aucune boule ne se trouve en terrain autorisé, la mène est nulle.



Article 28 – Corps étranger adhérant à la boule ou au but

Tout corps étranger qui adhère à la boule ou au but doit être enlevé avant la mesure du point.



Article 29 – Pénalité pour absence d'équipe

30 minutes après l'heure prévue, est déclarée perdante par forfait l'équipe qui ne s'est pas présenté au match sans en informer son adversaire.
L'équipe présente gagne 3-0, (13-0 / 13-0 / 13-0).



Article 30 – Remplacement d’un joueur ou d'une équipe

Si pour des raisons de santé ou d'autres impondérables un des joueurs d'une équipe ne peut pas participer à un ou plusieurs matchs, il a la possibilité de se faire remplacer par un autre joueur du club, à condition que l'adversaire accepte le remplaçant et que celui-ci ne joue pas dans une équipe du même groupe.

Dans le cas où une équipe déclare forfait une autre team peut être constituée pour autant que:

a) l'équipe qui se retire n'aie pas encore commencé la compétition;
b) le délai de temps pour faire tous les matchs soit raisonnable;
c) les nouveaux participants qui jouent dans un autre groupe n'aient 
plus aucune chance de se qualifier pour les finales;
d) toutes les équipes du groupe donnent leur accord.



Article 31 – Sanctions

Pour non observation des règles de jeu, les joueurs encourent les sanctions suivantes :
avertissement;
disqualification de l’équipe fautive;
disqualification des deux équipes en cas de connivence.



Article 32– Manque de sportivité

Les équipes qui disputeraient une partie en faisant preuve de manque de sportivité et de respect envers les adversaires ou des spectateurs et qui récidivent après avertissement seront exclues de la compétition.



Article 33 – Décisions du comité

Tout cas non prévu par le règlement est soumis au comité. Les décisions prises en application du présent paragraphe par le comité sont sans appel. En cas de partage des voix, celle du Président est prépondérante.




Règlement Challenge Trophée
Boule de Billens 
6 Mai 2016


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire